Les 5 comportements de l’Ego qui nous empêchent d’avoir confiance en nous

Quand on parle de gagner davantage de confiance en soi on nous propose souvent un tas d’exercices de gratitude à dire tous les jours.

Se complimenter et se parler avec gratitude est une bonne chose.

Toutefois, vous savez qu’il va falloir que vous disiez les mêmes mots pendant 9 mois pour que votre cerveau l’intègre vraiment et que vous en soyez convaincu ?

Avez-vous envie d’attendre aussi longtemps pour voir une transformation chez vous ? ou êtes vous prêt à retrouver la confiance en beaucoup moins de temps ?

Entre les phrases de gratitudes et les routines qu’on nous conseille de faire vous êtes vous demander ce qui vous convient vraiment à vous ? ce qui va vous impacter et crée un réel changement positif ?

Je n’utilise pas ces méthodes car je les trouve limitées et souvent très peu adaptées au monde moderne dans lequel on vit.

Je préfère me concentrer sur l’être de la personne et apprendre à découvrir avec elle qui elle est vraiment.

Vous êtes vous demandé d’où vient ce manque de confiance et ce qui le crée ? quelles situations ? événements l’affaiblis ?

Je vais vous donner un élément majeur qui baisse notre confiance en nous.

Vous avez une idée de ce que c’est ? allez essayer de trouver !!!! tu donnes ta langue au chat ?

L’Ego ennemi de notre confiance

L’Ego est un ennemi de la confiance en soi… et oui nous en avons tous mais savez-vous ce que c’est exactement ?

L’Ego est la perception que nous avons de nous-même. La manière dont on se voit et se considère.

Je dis bien « perception » car bien souvent il ne reflète pas la réalité de qui nous sommes vraiment.

L’Ego regroupe 5 composantes qui font baisser notre confiance et sur lesquelles nous devons travailler pour.

Le 5 composantes de l’Ego

  1. La peur

Voici la définition google de la peur :

La peur est une réaction, la conséquence de quelque chose plutôt qu’un symptôme. C’est généralement la manifestation, par des signes parfois tant physiques que psychologiques, d’une brutale réalisation. La peur survient toujours en réaction à quelque chose, et elle peut être soit momentanée, soit s’étirer dans le temps.

Est-ce que ça vous parle ? la peur est une émotion qui se produit en réaction à quelque chose effectivement.

De quoi tu as peur ? sais-tu pourquoi tu en as peur ?

Nous avons souvent peur finalement de ce qui nous est inconnu… d’une idée qu’on s’est fait de quelque chose. Elle n’est pas toujours rationnelle ni même réelle.

Elle est réelle quand elle est une réaction à un événement qui se reproduit dans le temps.

Toutefois, la majorité du temps elle n’est pas rationnelle. Toute peur peut être travaillée… quelle quelle soit. Ça demande du temps et de la persévérance mais chacun est capable de voir au-delà de ses peurs et de les transformer en force.

  1. Le contrôle

C’est la façon dont l’Ego gère la peur. Car pour éviter de ressentir de la peur, et se protéger finalement de cette émotion désagréable, l’être humain va vouloir tout contrôler.

C’est rassurant, il n’y a pas de mauvaises surprises et on sait où on va et ce qui va se passer.

Tout planifier, tout organiser nous conforte dans ce que nous savons déjà faire… personne n’a envie de sortir de sa zone de confort pour faire des choses nouvelles.

C’est inconfortable d’essayer car on risque des erreurs, de tomber, de devoir recommencer… et on n’aime pas ressentir de l’échec.

Sauf qu’en réalité, ce n’est pas de l’échec mais simplement de l’apprentissage.

Laisser la vie te portait… vivre dans l’instant peut devenir alors tellement riche que tu n’auras plus peur d’essayer et d’être surpris par la vie.

  1. En vouloir plus

Si tu te détermines en fonction des autres et/ou ce qui se passe à l’extérieur de toi, tu auras toujours besoin de plus.

Pourquoi ?

Besoin d’être plus aimé ? plus reconnu ? plus plus plus … toujours plus ! mais au final est ce que ça te rend plus heureux ?

La réponse est non car en vouloir toujours plus, avoir besoin de prouver quelque chose reflète un manque de confiance en soi.

Tu n’as besoin de rien prouver à personne… juste faire ce qui te rend heureux et qui est en adéquation avec tes valeurs et qui tu es.

  1. La jalousie

La jalousie intervient souvent lorsqu’une partie de notre égo se sent menacée.

Elle se produit quand l’objet de la jalousie touche à noter autodéfinition.

  • Te souviens-tu de la dernière fois où tu as été jalouse ?
  • De qui et de quoi étais tu jaloux ?
  • Pouvais-tu voir ce à quoi tu t’identifies ? (un rôle, un statut, une caractéristique …) qui est entrée en résonnance avec l’accomplissement ou la situation de l’autre personne ?
  • Qu’as-tu ressenti ? comment tu t’es sentie ?

Les émotions de la jalousie étant rarement de bonnes émotions, tu as baissé ton énergie et par la même occasion ta confiance en toi.

  1. Le jugement et la critique

L’Ego est très sensible à la critique.

La critique peut être positive si elle est constructive. Mais bien souvent ce n’est pas le cas et encore davantage avec les réseaux sociaux.

Il est plus facile de se cacher derrière un écran pour faire du mal aux autres.

Mais qu’est ce que ces critiques renvoient sur soi finalement ?

Encore une fois un manque de confiance dans ce que nous sommes. Si tu te connais et que tu es en phase avec tes valeurs les critiques ne sont plus nécessaires si elles n’aident pas la personne à qui tu la donne.

Quant aux jugements, ils reflètent des identifications personnelles.

Nous étiquetons les choses en fonction de ce qu’elles disent sur « nous » et représente pour « nous » en fonction de notre système de valeur, notre éducation, notre environnement etc. …

Les jugements ne sont pas forcément basés sur la réalité mais simplement sur notre propre système de croyance et ce que nous avons appris tout au long de notre vie.

Nous en avons tous et inconsciemment nous en portons en permanence car cela fait partie de notre vie.

La personne que nous jugeons le plus sévèrement c’est nous même.

Pour finir, je dirai soyons plus tolérant et gentil avec nous-même.

Si vous avez aimé ces conseils, vous pouvez les partager et/ou liker ma page afin qu’un maximum de personnes puissent y avoir accès.

Pour aller plus loin et retrouver la motivation nécessaire vous permettant d’augmenter votre confiance, vous pouvez vous rendre sur mon site internet https://christelle.barth-coach.com. 

Vous pouvez également vous abonner à ma page Facebook ou rejoindre mon groupe « Confiance Infinie » 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez également aimer

des échecs de votre vie sont dûs à un manque de confiance en vous, aussi bien au travail que dans votre vie privée.

Retour haut de page